Le musée Alfred Canel de Pont Audemer est la bibliothèque que cet adjoint au maire en 1833 a décidé de constituer pour le public. Les parquets craquent, le bureau du maitre est toujours en place ainsi que les escabeaux pour monter dans les rayonnages. Le musée est en lui même une oeuvre de bibliophilie et un écrin de menuiserie. Les collections sont éclectiques : 11000 coleoptères de Gustave Power, la description de l'égypte, composée par les membres de l'expédition de Bonaparte, des peintres mis en scène dans un cabinet au tentures rouges, des silex taillés.

Ce petit tableau d'un certain Emile Artus Boeswilwald représente sa fille travestie en garçon, il est peint en 1920, complètement hors de propos pour l'époque. Mais quel pouvoir d'attraction dans ce lieu.

boeswilwald fille de l'artiste en travesti

En 1920 mourrait Réjane, trés grande révérence de Proust pour l' artiste : "Admirez l'intelligence de l'interprète ! s'écria Proust. Elle joue en travesti, mais elle a eu l'élégance de conserver ses boucles d'oreilles."

REJANE EN TRAVESTI